Les mensonges dans l'histoire de la conquête de la Mecque selon la tradition islamique

En 630 ap J.-C. (8 ans de l'hégire), 10 000 musulmans marchèrent sur la Mecque pour la "reprendre". Le négociateur Abu Sofyan, envoyé par la tribu de Qoraych (les habitants de la Mecque) auprès des Musulmans fut contraint de se convertir à l'Islam pour conserver la vie. Voici le récit rapporté dans la biographie du prophète, la Sira d'Ibn Hicham "السيرة النبوية لابن هشام".

“Le Prophète : " Malheureux, n'est-il pas temps pour toi, Abu Sofyan, de reconnaître que je suis l'envoyé de Dieu" ?

Abu Sofyan : "Je donnerais ma vie pour toi ! Quant à reconnaître ce second point, j'en conçois encore au fond de moi-même quelque doute."

Un compagnon du prophète (Abbas) poursuivit: « Malheureux, convertis-toi et témoigne qu'il n'y a qu'un seul Dieu, et que Muhammad est son envoyé, avant que ta tête ne roule à terre ».

Abu Sofyan se convertit et prononça le témoignage de la vérité".

Source en arabe : Biographie du prophète par Ibn Hicham Vol2, pages 403-404

فقال له العباس : ويحك أسلم واشهد أن لا إله إلا الله وأنمحمدا رسول الله قبل أن تضرب عنقك . قال : فشهد شهادة الحق ، فأسلم ، قال العباس : قلت : يا رسول الله ، إن أبا سفيان رجل يحب هذا الفخر ، فاجعل له شيئا قال : نعم ، من دخل دار أبي سفيان فهو آمن . 

La Mecque dans les années 40 du siècle dernier

La Mecque dans les années 40 du siècle dernier

Dans les programmes scolaires des pays musulmans aujourd’hui mais aussi dans les films comme le célèbre “al-Rissala” “Le Message", on ne préfère relayer que la dernière phrase de la citation en arabe ci-dessus : "Celui qui entre dans la maison d'Abu Sofyan, il est en sécurité" mais le reste est ignoré comme on le voit dans la séquence ci-dessous du film al-Rissala.

Pire, on relaye un hadith jugé non authentique selon les oulémas musulmans, "hadith faible".

قال صلى الله عليه وسلم: يا معشر قريش ما ترون أني فاعل بكم؟ قالوا خيرا أخ كريم وابن أخ كريم فقال: اذهبوا فأنتم الطلقاء

Hadith at-Toulaqaa :“Lorsque les musulmans rentrèrent à la Mecque en conquérants et en victorieux, l’histoire s'arrêta pour contempler ce qu'allait faire le prophète des Qoraychis. Ensuite, il dit : « Ô habitants de la Mecque ! Que pensez-vous que je vais faire de vous aujourd’hui ?». Ils répondirent : « Du bien, car tu es un frère généreux, fils d’un frère généreux ». Le Prophète reprit : « Je vais vous dire ce que Yousouf avait dit à ses frères : « Pas de récrimination contre vous aujourd’hui ». Allez-vous-en, vous êtes libres ».”

Ce fameux hadith n'est effectivement pas authentique selon les règles des savants du hadith eux mêmes. Il est rapporté par Ibn Ishâq selon ibn Abbas (selon son père Abbas) mais Ibn Ishâq n'a jamais vu Ibn Abbas ! La chaîne de transmission est donc faible.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour plus de détails :

هذا الحديث على شهرته ليس له إسناد ثابت وهو عند ابن هشام معضل وقد ضعفه الحافظ العراقي 
ضعفه الشيخ الألباني -رحمه الله- بقوله: ".. وهذا سند ضعيف مرسل. لأن شيخ ابن إسحاق لم يدرك أحدًا من الصحابة

L'histoire de la conquête de la Mecque dans les programmes scolaires et dans les films 

Arrêtons-nous un peu sur la vidéo ci-dessus. Les phrases suivantes extraites de cette vidéo, ont été lues et écoutées par des millions de musulmans dans le monde (le film "le Message" est très célèbre). Et c'est la même histoire détaillée dans les programmes scolaires.
"N'usez pas de la violence dans la Mecque ,
Soyez cléments envers ses habitants, 
Ne maltraitez personne,Derrière les portes, vous êtes en sécurité,

Dans la maison d'Abou Sofyan, vous êtes en sécurité, Dans la mosquée, vous êtes en sécurité

Et la victoire de Dieu est venue, Et la Mecque se soumit en attendant sa juste sanction, Mais le prophète clément dit : "Partez, vous êtes libres"
Et la Mecque adhéra à l'Islam qui prêche la justice et le bien et interdit les turpitudes, les atrocités et les injustices"

L'histoire de la conquête de la Mecque dans les hadiths d'Al Bukhari et Muslim, jugés authentiques par les savants musulmans

صحيح مسلم » كتاب الجهاد والسير » باب فتح مكة

كنا مع رسول الله صلى الله عليه وسلم يوم الفتح فجعل خالد بن الوليد على المجنبة اليمنى وجعل الزبير على المجنبة اليسرى وجعل أبا عبيدة على البياذقة وبطن الوادي فقال يا أبا هريرة ادع لي الأنصار فدعوتهم فجاءوا يهرولون فقال يا معشر الأنصار هل ترون أوباش قريش قالوا نعم قال انظروا إذا لقيتموهم غدا أن تحصدوهم حصدا وأخفى بيده ووضع يمينه على شماله وقال موعدكم الصفا قال فما أشرف يومئذ لهم أحد إلا أناموه 

Hadith, Sahîh Muslim, Livre du Jihad, chapitre conquête de la Mecque

D'après Abu Hourrayra : Nous étions avec le prophète (le jour de la conquête de la Mecque) et il y avait Khalid ibn Al Walid à sa droite et Zoubayr à sa gauche [...] et puis le prophète dit : "est ce que vous voyez cette racaille de Qoraych" ? ils répondirent : "oui". Le prophète dit : "Regardez, si vous les croisez demain, fauchez-les (avec une faucille). Il mit sa main droite sur sa main gauche et dît : "Rendez-vous à Saffa !" Puis dès que quelqu'un leur apparût, ils l'endormirent (= ils le tuent)".   

صحيح البخاري » كتاب الجهاد والسير » باب قتل الأسير وقتل الصبر

عن أنس بن مالك رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم دخل عام الفتح وعلى رأسه المغفر فلما نزعه جاء رجل  فقال إن ابن خطل متعلق بأستار الكعبة فقال اقتلوه 

Hadith, Sahîh Al Bukhari, livre du Jihad, chapitre meurtre du prisonnier
D’après Anas Ibn Malik : Le prophète est arrivé, casque sur la tête, le jour de la conquête de la Mecque. Quand il a retiré son casque, un homme est arrivé vers lui et dit :"Ibn Khattal est accroché aux rideaux de la Kaaba". Il a répondu {le prophète} : Tuez-le.

Merci de citer notre site pour toute reproduction partielle ou complète des articles

© www.comprendrelislam.com