Les conquêtes islamiques dans le royaume des Francs

Après avoir conquis l'Espagne en 711, les armées musulmanes avancèrent, sur ordre des Califes Oumeyyades (qui avaient le statut de "commandants des croyants" // "أمراء المؤمنين"), vers la France.
Armés par le Coran, notamment le verset Tawba 9:29

سورة التوبة 29:9

قَاتِلُوا الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَلَا بِالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلَا يُحَرِّمُونَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَلَا يَدِينُونَ دِينَ الْحَقِّ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ حَتَّىٰ يُعْطُوا الْجِزْيَةَ عَن يَدٍ وَهُمْ صَاغِرُونَ 

[Sourate Tawba 9:29] :
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d'humiliation"

et par la volonté de "sortir l'humanité des ténèbres vers la lumière" // "إخراج البشرية من الظلمات إلى النور" (sourate Ibrahim 14:1),

سورة إبراهيم 1:14

الر, كِتَابٌ أَنزَلْنَاهُ إِلَيْكَ لِتُخْرِجَ النَّاسَ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ بِإِذْنِ رَبِّهِمْ إِلَىٰ صِرَاطِ الْعَزِيزِ الْحَمِيدِ (1

[Sourate Ibrahim 14:1] :

"Alif, Lām, Rā. (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que - par la permission de leur Seigneur - tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange"

Les musulmans occupèrent le Languedoc, s'emparèrent de la vallée du Rhône en 725 et continuèrent leur avancée vers le nord. Ils furent arrêtés à Poitiers en 732 par Charles Martel, le souverain du royaume des Francs et grand père de Charlemagne. 
Les armées musulmanes ne sont pas, pour autant, battues sur tous les fronts. Ils occupèrent encore des provinces dans le sud et il fallut attendre 759 avant que Narbonne, la dernière ville Française, soit reprise par un autre roi des Francs Pépin le Bref.

1200px-Steuben_-_Bataille_de_Poitiers.png

Et pendant ce temps là à Damas

En 743-744, c'est le 11éme Calife Oumeyyade Al-Walīd II ou Al Walid ibn Yazīd // "الوليد ابن يزيد" qui fut le commandant des croyants musulmans. Au moment où les soldats musulmans firent le Jihad en France, le Calife passa ses journées à Damas à festoyer en s'adonnant à l'abus d'alcool et autres joyeusetés. L'historien arabe du 13e siècle, Ibn al Athîr // "ابن الأثير", écrivit que le Calife avait pour projet de mettre une fontaine à vin sur le toit de la kaaba pendant le pèlerinage (Source : الكامل في التاريخ، المجلد الرابع، ص467).   

Un autre beau matin, le Calife Al Walid Ibn Yazid ouvrit le Coran pour y trouver un présage "إمكانية التنبئ بالمستقبل ,وقرائة علامات حلول الاحداث". Il tomba sur un verset qui le rendit très mécontent au point d'attacher le Coran sur un mur et de le percer avec des flèches. Le verset qui sortit fut le verset 15 dans sourate Ibrahim :

“سورة إبراهيم 15:14 "وَاسْتَفْتَحُوا وَخَابَ كُلُّ جَبَّارٍ عَنِيدٍ

[Sourate Ibrahim 14:15] : "Et ils demandèrent [à Allah] la victoire. Et tout tyran insolent fut déçu."

Il dit au Coran déchiré devant ses yeux :
"Tu m’adresses des menaces comme à un oppresseur. Eh bien, oui ! je suis un oppresseur ! un oppresseur et un rebelle ! Quand tu arriveras devant ton Maître dis : « O mon maître ! c’est Al Walid qui m’a mis en lambeaux ! »

Source : Tafssir Al Qortobi du verset Ibrahim14:15

حكى الماوردي في كتاب أدب الدنيا والدين أن الوليد بن يزيد بن عبد الملك تفاءل يوما في المصحف فخرج له قوله - عز وجل - : واستفتحوا وخاب كل جبار عنيد فمزق المصحف وأنشأ يقول :

أتوعد كل جبار عنيد              فها أنا ذاك جبار عنيد

إذا ما جئت ربك يوم حشر       فقل يا رب مزقني الوليد

califes.png

D’autres sources relatant la même histoire :

كتاب تاريخ الخلفاء للسيوطي صـ 220

الماوردي في كتاب أدب الدنيا والدين : ص: 324 

الماوردي في كتاب أدب الدنيا والدين : ص: 325 

Merci de citer notre site pour toute reproduction partielle ou complète des articles

© www.comprendrelislam.com

Conquêtes, conquetesNajib Aydi