La perception de la douleur par la peau

Introduction

Est ce qu'il y a vraiment des miracles scientifiques et technologiques dans le Coran ?
Ce concordisme n'est-il pas seulement fait pour tromper les gens ?
Pourquoi la démarche concordiste n’a-t-elle jamais existé dans la tradition islamique au moment où elle était scientifiquement créatrice ? Pourquoi Avicenne, Averroes, Al Farabi, Al Khawarizmi, Al Razi, Ibn Al Haytam et la liste est longue, n'ont-ils jamais ni utilisé ni évoqué des "miracles scientifiques dans le Coran" quand il était question de contribuer au progrès de la science ? Pourtant, les connaissances majeures apportées par ces savants dans les domaines de l'optique, de l'algèbre, de la logique et de la médecine sont aujourd'hui reconnues par tous.

A l'inverse, qu'est ce qu’apportent aujourd’hui à l'humanité les pseudo-scientifiques musulmans des "miracles" comme Zaghloul Naggar, Haroun Yahya, Al Kilani, Al khaheel et la liste est, hélas, aussi longue ?

Quand on apprend à nos enfants que toute la science est dans un livre religieux, on leur apprend aussi à être inhibés et on ralentit chez eux tout processus de création interne. C'est donc dangereux.

La perception de la douleur par la peau :

1455635710.jpg

Le verset correspondant :

سورة النساء4:56 "إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِآيَاتِنَا سَوْفَ نُصْلِيهِمْ نَارًا كُلَّمَا نَضِجَتْ جُلُودُهُم بَدَّلْنَاهُمْ جُلُودًا غَيْرَهَا لِيَذُوقُوا الْعَذَابَ ۗ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَزِيزًا حَكِيمًا (56)"

[An-Nisâa’:56] "Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!"

Le prétendu miracle :

C'est la mise en relation entre la phrase dans le verset [An-Nisâa’:56] "Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment" et la découverte des terminaisons nerveuses dans la peau qui sont responsables de transmettre la douleur au cerveau qui fait dire aux "savants des miracles" qu'il y a un miracle ! Ce verset, pour ces "savants", évoque les nocicepteurs qui sont des récepteurs sensoriels de la douleur qui déclenchent des messages nerveux (quand ils sont stimulés par la chaleur ou par le froid) et qui provoquent la douleur ressentie. Ces récepteurs seraient localisées, selon nos "savants" uniquement au niveau de la peau et plus précisément dans l'épiderme (Couche externe de la peau d'épaisseur égale à 0,1 mm en moyenne).

Voici des exemples de ce qu'on peut lire sur les sites de propagande de ces miracles : "Avant l'ère des découvertes scientifiques, l'on pensait que tout le corps était sensible à la douleur jusqu'à la découverte du rôle primordial des terminaisons nerveuses qui couvrent une grande partie de la peau. Le docteur Head a distingué deux types de sensibilité cutanée; [...]. Les anatomistes ont pu prouver que quand toute la peau est consumée, le brûlé ne ressent presque plus de douleur, et ce, à cause de la destruction des terminaisons nerveuses qui ont à charge de transmettre la douleur"
Ou bien :"Allah exalté soit-Il démontre que c'est la peau qui sera l'objet du châtiment. Raison pour laquelle Allah a lié la peau et la perception de la douleur dans le premier verset mentionné plus haut. Dans ce verset, il est dit que chaque fois que la peau sera consumée par le feu et sera incapable d'accomplir ses fonctions, Allah le remplacera par une autre peau intacte qui est à même de remplir ses fonctions, de sorte que les terminaisons nerveuses (sensibles à la chaleur et à la douleur de la brûlure) puissent jouer leur rôle afin que le supplicié ressente le châtiment du feu de l'Enfer"

La conférence sur la vidéo ci-dessus où on explique le miracle de la peau est donnée par le Secrétaire Général du Conseil des miracles scientifiques dans le Coran et la Sunna à La Mecque // "أمين عام هيئة الإعجاز العلمي في القرآن و السنة بمكة المكرمة" !

Le mensonge des "savants des miracles" -Coran- :

Il n'est nulle part mentionné dans les versets qui évoquent le châtiment par le feu, [An-Nisâa’:56] ou [Al Hajj:19-20], et il y en a d'autres, des terminaisons nerveuses ou juste la couche très fine extérieure de la peau (l'épiderme). En plus, dans la [Sourate Al Hajj:19-20], On ne parle pas de petite membrane extérieure de la peau contenant les terminaisons nerveuses. Les non-croyants auront des vêtements de feu et verront l'intérieur de leurs ventres fondre. Le châtiment change complètement de sens. C'est toute la chair qui va être brûlée ! Mais bizarrement nos savants charlatans passent sous silence ce verset !

فَالَّذِينَ كَفَرُوا قُطِّعَتْ لَهُمْ ثِيَابٌ مِّن نَّارٍ يُصَبُّ مِن فَوْقِ رُءُوسِهِمُ الْحَمِيمُ (19) يُصْهَرُ بِهِ مَا فِي بُطُونِهِمْ وَالْجُلُودُ (20)

[Sourate Al Hajj:19-20] "Les non-croyants recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur leurs têtes un liquide bouillant 19. Qui fera fondre l’intérieur de leur ventre et leur peau 20."

Le mensonge des "savants des miracles" -science moderne- :

Contrairement à ce qui est annoncé par les "savants des miracles", les terminaisons nerveuses responsables de la transmission de la douleur vers le cerveau ne sont pas juste localisées au niveau de la peau. Ces terminaisons sont certes localisées au niveau des tissus de la peau mais aussi au niveau des tissus musculaires, des tissus articulaires et osseux, etc. (un peu partout dans le corps).

Voici ce qu'on peut lire sur le site de l'Institut National de la Santé et de Recherche Médicale en France, l'INSERM :

"la brûlure va stimuler des terminaisons nerveuses, localisées au niveau de la peau dans ce cas, mais que l’on retrouve dans d’autres tissus (muscles, articulations, viscères…). De là, l’information va se propager le long des nerfs nocicepteurs pour être transmise à la moelle épinière, puis au cerveau. Ce n’est qu’une fois arrivé au cerveau que le signal est identifié comme une douleur, et que nous avons mal."

Ceux qui ne sont pas convaincus peuvent essayer l'expérience de pensée suivante : imaginez-vous après être tombé d'une échelle de 5 m de haut. Si vous êtes chanceux, vous pouvez vous en sortir au moins avec une fracture. Vous pouvez à ce moment-là maudire la gravité mais croyez-moi vous aurez très mal ! Et les "méchantes" terminaisons nerveuses qui ont transmis cette douleur à votre cerveau ne sont pas localisées au niveau de votre peau mais au niveau de vos os.

C'est comme quand vous avez une déchirure musculaire, vous avez mal mais ce sont les muscles qui vous causent cette douleur transmise par des terminaisons nerveuses localisées dans les muscles. Etc

Ce que dit la médecine d'Hippocrate "أبُقراط" :

Avec ce soi-disant miracle de la peau, les savants charlatans se mettent le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Ils trompent les gens en parlant de miracle et n'ont jamais lu ce que le médecin grecque Hippocrate a écrit un millénaire avant la révélation coranique (Hippocrate est né 460 avant. J.-C.).

Hippocrate détaille dans son livre (le lien est disponible ci-dessous) le traitement des plaies par cautérisation (procédé qui consiste à chauffer une zone afin de détruire des cellules ou de boucher des vaisseaux sanguins). En lisant l'extrait que j'ai choisi plus bas, et il y en a beaucoup d'autres, on comprend qu'Hippocrate avait connaissance de l'effet des brûlures par le feu sur la peau et de la relation entre les nerfs et le feu.

"Et là il faut brûler complètement la peau, mais sans pousser à la cautérisation plus profondément; car dans le voisinage sont une grosse veine et des nerfs, et il ne faut pas faire sentir la chaleur ni à l'une ni aux autres. Il est encore loisible de placer une autre eschare en dehors de la précédente, beaucoup au dessus du tendon de l'aisselle, mais un peu au-dessous de la tête de l'humérus, et on brûlera la peau complètement, sans faire, ici non plus, la cautérisation très profonde ; car le feu est ennemi des nerfs"

page 113 :Œuvres complètes d'Hippocrate: Traduction avec le texte grec

page 113 :Œuvres complètes d'Hippocrate: Traduction avec le texte grec

Enfin, les œuvres des médecins grecs ont été traduites en syriaque et en l'arabe et des grands savants persans comme Al Razi ou "Rhazès" "الرازي" ont développé cette médecine avant que leurs œuvres soient aussi traduites en latin et transmises à l'occident. La science moderne profite de tout cet enchaînement de transmission de la connaissance et l'humanité continuera à monter dans l’échelle du développement du savoir tandis que des charlatans continueront à utiliser la religion comme fond de commerce et que des "fidèles" continueront de les croire.

Merci de citer notre site pour toute reproduction partielle ou complète des articles

© www.comprendreislam.com