Le "non mélange" de l'eau salée / eau douce et la fausse découverte de J. Y. Cousteau

Introduction

Est ce qu'il y a vraiment des miracles scientifiques et technologiques dans le Coran ?

Ce concordisme n'est-il pas seulement fait pour tromper les gens ?

Pourquoi la démarche concordiste n’a-t-elle jamais existé dans la tradition islamique au moment où elle était scientifiquement créatrice ? Pourquoi Avicenne, Averroes, Al Farabi, Al Khawarizmi, Al Razi, Ibn Al Haytam et la liste est longue, n'ont-ils jamais ni utilisé ni évoqué des "miracles scientifiques dans le Coran" quand il était question de contribuer au progrès de la science ? Pourtant, les connaissances majeures apportées par ces savants dans les domaines de l'optique, de l'algèbre, de la logique et de la médecine sont aujourd'hui reconnues par tous. 

A l'inverse, qu'est ce qu’apportent aujourd’hui à l'humanité les pseudo-scientifiques musulmans des "miracles" comme Zaghloul Naggar, Haroun Yahya, Al Kilani, Al khaheel et la liste est, hélas, aussi longue ?

Enfin quand on apprend à nos enfants que toute la science est dans un livre religieux, on leur apprend aussi à être inhibés et on ralentit chez eux tout processus de création interne. C'est donc dangereux.

La prétendue conversion à l’islam du commandant Cousteau et les "deux mers qui ne mélangent pas"

Le verset correspondant

مَرَجَ الْبَحْرَيْنِ يَلْتَقِيَانِ . بَيْنَهُمَا بَرْزَخٌ لَا يَبْغِيَانِ" الرحمن /19-20"

Sourate Al Rahmane 19,20 : "Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer;. Il y a entre elles une barrière pour qu'elles ne se mélangent pas"

Le prétendu miracle

Dans le dictionnaire encyclopédique de la langue arabe "Lisan Al Arab", le mot "mer" signifie une grande étendue d’eau salée ou douce. Par conséquent, un lac ou une rivière peuvent aussi signifier "mer" chez les arabes du moyen âge selon le vieux lexique du 9e siècle :

البَحْرُ: الماءُ الكثيرُ، مِلْحاً كان أَو عَذْباً، وهو خلاف البَرِّ، سمي بذلك لعُمقِهِ واتساعه، قد غلب على المِلْح حتى قَلّ في العَذْبِ، وجمعه أَبْحُرٌ وبُحُورٌ وبِحارٌ.

Cela se confirme dans les livres d'exégèses Coraniques écrits par les exégètes de cette époque puisque parmi les interprétations des versets 19 et 20 de la sourate Al Rahmane, on peut citer :

( البحرين ) : الملح والحلو ، فالحلو هذه الأنهار السارحة بين الناس . وقد قدمنا الكلام على ذلك في سورة " الفرقان " عند قوله تعالى : ( وهو الذي مرج البحرين هذا عذب فرات وهذا ملح أجاج وجعل بينهما برزخا وحجرا محجورا ) [ الفرقان : 53 

( بينهما برزخ لا يبغيان ) أي : وجعل بينهما برزخا ، وهو الحاجز من الأرض ، لئلا يبغي هذا على هذا

Effectivement, le Coran dans la plupart des cas, ne peut être expliqué que par lui même. Un autre verset, Al Forqane:53, montre que les mers sont l'eau douce et l'eau salée avec la terre entre les deux :

Al Forqane:53 "Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et il assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable

Les "savants des miracles" vers la fin du 20e siècle ont commencé à interpréter ces versets différemment. Ils nous apprennent que tout se passe dans les océans où il y aurait des eaux salées et eaux douces qui ne se mélangent pas et qui sont séparées par une barrière invisible. Et pour donner du poids à leur mensonge, rien de tel qu'une fausse citation attribuée au commandant Jacques-Yves Cousteau.

R5CBCQOV2ZFJRPAWTJI6ZIFTVQ.jpg

La prétendue conversion à l'islam du commandant Cousteau

C'est sans doute l'histoire la plus connue de "miracles scientifiques dans le Coran". On a tous entendu parler de la soi-disant conversion en islam du commandant Jacques-Yves Cousteau !

Cette histoire est juste une rumeur or elle fait désormais partie, pour certains, des "مسلَّمات" évidences" !

Voici l'histoire qui pullule sur le web depuis plusieurs années :

"Un jour, quelque part dans les profondeurs de la mer rouge, M. Jacques-Yves Cousteau était en train d'explorer quand il découvrit que dans l'eau salée de la mer il y avait plusieurs sources d'eau douce et potable.  Ce qui le surprenait le plus était le fait que l'eau douce des sources ne se mélangeait pas avec l'eau salée de la mer. Pendant un assez long temps, il essaya de trouver une explication plausible à ce phénomène mais sans succès. Un jour alors qu'il mentionnait cela à un professeur musulman celui-ci lui indiqua que cela suivait simplement les commandements d'Allah comme cela était clairement expliqué dans le Saint Coran. Il lut alors à M. Cousteau les versets suivants du Saint Coran :

"Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer;. Il y a entre elles une barrière pour qu'elles ne se mélangent pas" - (Sourate 55 Al-Rahman : Versets 19:20)

En entendant cela, M. Cousteau dit qu’assurément le Coran est un livre divin et il embrassa l'Islam".

Cela est complètement faux. Le commandant Cousteau repose au cimetière catholique de SAINT-ANDRÉ-DE-CUBZAC à côté de Bordeaux et une messe a été célébrée en son hommage à la Cathédrale Notre Dame de Paris (voir la vidéo ci-dessous).

Ce que dit la science

Est ce que l'eau salée et l'eau douce se mélangent ?

Oui Bien sûr ! et prétendre l'inverse est juste stupide ! Les "savants des miracles" trompent les gens, soit par ignorance soit par préméditation.

Puisqu'il n'y a aucune photo ou vidéo pour montrer la tromperie au sujet de la soi-disant découverte du commandant Cousteau, certains ont récemment trouvé leur bonheur dans une information qui circule depuis 2007 et qui montre "deux océans qui se rencontrent mais ne se mélangent pas" dans le golfe d'Alaska ! Evidemment les ignorants/charlatans des miracles ont sauté dessus et ont commencé à écrire des livres et à donner des conférences pour montrer le "concordisme" entre le Coran (versets plus haut) et la science moderne (voir la vidéo ci-dessous) :

Le phénomène du mélange de l'eau douce / eau salée

Le cours, dans la rubrique "Hydraulique et Mécanique des Fluides", disponible sur le site internet de l'ENSEEIHT de Toulouse (École Nationale Supérieure d'Électrotechnique, d'Électronique, d'Informatique, d'Hydraulique et des Télécommunication) explique le phénomène des courants résiduels dus au mélange progressif de l'eau douce et de l'eau salée dans les estuaires :

http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD0001/travaux/optsee/hym/9/estuaire.htm

L'eau douce et l'eau salée se mélangent donc bel et bien, et de manière turbulente. 

Revenons maintenant à la vidéo de notre "savant":

Dans la rubrique "Science" du site Alaska Dispach News, on apprend que la fameuse photo (plus haut) a été prise en 2007 dans le golfe d'Alaska par une équipe d'océanographes américains qui étudiaient la biogéochimie du Fer dans cette région. La personne qui a pris la photo des "océans qui ne se mélangent pas" s'appelle Ken Bruland et il est Professeur des sciences des océans à l'Université Santa Cruz de Californie.  Sur le site internet de la "Coastal and Marine Research News", il y a un article qui explique le travail de recherche de Ken Bruland et son équipe (je le rappelle sur la biogéochimie du Fer) où on peut aussi voir la photo, qui a été prise pour les souvenirs, avec le commentaire : "Frontière entre les eaux côtières influencées par la fonte des glaces (bleu clair) et les eaux au large des côtes du golfe de l'Alaska (bleu foncé). Photographie prise par Ken Bruland". Ces chercheurs savaient bien que ces eaux allaient se mélanger à un moment donné !

mers.jpg

Quant à la photo ? elle est "belle" mais reste "banale" du point de vue scientifique parce qu'on sait que la fonte des glaces en quantité importante, comme en Alaska et ailleurs, crée des phénomènes naturels qui sont impressionnants à regarder et à photographier aussi ! Ces scientifiques n'auraient sûrement pas imaginé que des "savants" musulmans allaient récupérer la photo pour faire de la propagande "الدعاية الإسلامية".

Merci de citer notre site pour toute reproduction partielle ou complète des articles

© www.comprendrelislam.com

Coran, miraclesNajib Aydi